Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bulles Citoyennes

Bulles Citoyennes

Réflexions et réactions sur la vie politique française

Nos nouveaux président et premier Ministre

Dessin Luis Granena Espagne - Courrier International

Dessin Luis Granena Espagne - Courrier International

Un acceuil assez frileux à l'annonce de la nomination d'Edouard Philippe au poste de premier ministre du président Macron. Un petit florilège des réactions de la presse à l'arrivée de ce personnage :

  • Chez Marianne, on insiste sur son côté "cancre" de l'hémicycle, en rappelant son activité assez médiocre au court de son mandat de député
  • Au Monde, on reprend les déclarations de Mélenchon ou du PS qui jugent le choix pour le moins hasardeux.

Selon moi le personnage "Macron" est presque inconnu, et son action amène la casse de tellements de codes, les citoyens comme journalistes ne le connaissent pas, pas assez de "bouteille", du coup on cherche à dérfinir sa personnalité pour se rassurer et répondre à l'inquiétude qu'il fasse pire qu'Hollande. On va chercher des détails partout son enfance, ses professeurs, on crée un personnage sympathique (voir le documentaire de TF1 sur les coulisses de sa campagne).

La conséquence de cette atmosphère d'inquiétude est qu'on ne peut que mal accueillir la nomination d'Edouard Philippe. Il s'agit d'un homme qui est passé par le PS et qui jusqu'à récemment pilotait la campagne d'Alain Juppé à la primaire de droite. Pas très rassurant, quelle que soit sa sensibilité droite ou gauche.

On risque donc de voir régulièrement à droite comme à gauche des réactions de rejet. Celle de l'ancien contre le nouveau monde politique représenté par le duo Macron/Philippe? Il va peut être y avoir un partage entre ceux qui tentent de survivre à l'éclatement de notre bon vieux système droite/gauche, et ceux pour qui ce partage a toujours un sens.

Personnellement, je ne suis pas rassuré non plus, le programme de Macron ne m'a jamais convaincu, mais que peut on faire si ce n'est lui laisser sa chance... tout en étant vigilant !! Je suis assez convaincu par ce que Caroline Dehaas disait  dans une excellente vidéo de Médiapart : elle préférait voter Macron au deuxième tour afin de conserver la possibilité de le combattre dans la rue après l'élection, l'alternative Marine Lepen l'aurait privée de cette possibilité.

Bref, il est urgent d'attendre en laissant le doigt sur le bouton mobilisation !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article